Le snuep interpelle le ministre

Voici le courrier d’interpellation du ministre de l’EN par le SNUEP-FSU suite aux interpellations par de nombreux responsables académiques du SNUEP FSU qui alertent sur le fait qu’un nombre important de Chefs d’établissements imposent aux personnels des réunions hors cadre réglementaire en lien avec la réforme de la Voie Professionnelle.

Télécharger (PDF, 646KB)

EN grÈve le 17 juin !

Avec une large intersyndicale soutenue par des associations, le SNUEP-FSU appelle les enseignant·es du second degré à la grève le 17 juin, jour de surveillance des épreuves de Français et d’Histoire-géo du bac pro 2019.

Cette modalité d’action, exceptionnelle pour des professeur·es attaché·es à la réussite de leurs élèves et à l’existence de diplômes nationaux, montre bien la gravité de la situation dans laquelle se trouve l’Éducation.

Pour le 31, RDV devant le rectorat à 8h00.

Pour le 81, RDV devant la sous-préfecture de Castres à 8h15

Cliquez ICI pour lire le communiqué Intersyndical national

Cliquez ICI pour lire le communiqué Intersyndical de la Haute-Garonne

Cliquez ICI pour accéder au tract du Tarn

Jeudi 6 juin 2019 :  Toutes et tous en grève et mobilisÉ-ES

Jeudi 6 juin 2019  

AG des personnels à 9h30 – Bourse du travail – Toulouse

Manifestation à 14 heures au départ de la place Arnaud Bernard

La mobilisation dans l’éducation se poursuit, notamment en Haute-Garonne, après celles des 19 et 30 mars, du 4 avril, et la grève reconductible votée en AG des personnels depuis le 14 mai.

Nous sommes toujours en lutte, avec les parents, pour exprimer notre rejet de la politique gouvernementale et en particulier du projet de loi Blanquer.

La seule réponse a été pour l’instant une violence et une répression inouïes de la part de forces de l’ordre, ainsi que les menaces que fait peser l’administration sur certains grévistes.

 L’intersyndicale Fsu, Fo, Cgt et Sud condamne fermement cette violence et exigera tant du Préfet que de la Rectrice des explications sur ce qu’ont subi nombre de nos collègues

Cette Intersyndicale appelle à une journée d’action forte le jeudi 06 juin 2019.

Vous trouverez le tract à diffuser très largement en cliquant ICI.

 

 

USAGE ABUSIF DE LA FORCE, PRESSIONS INSTITUTIONNELLES : LES SIGNES MULTIPLES D’UNE POLITIQUE D’INTIMIDATION.

Voici les communiqués de la FSU Occitanie et des enseignants du lycée professionnel Bourdelle à Montauban à propos de l’usage abusif de la force à l’encontre de collègues manifestant contre la Réforme Blanquer.

Le CP de la FSU Occitanie

La déclaration du 23 mai des enseignants du lycée Bourdelle à Montauban

La déclaration du 24 mai des enseignants du lycée Bourdelle à Montauban

La réforme Blanquer de la voie professionnelle doit sortir de l’ombre !

Plus de 10 000 manifestant·es se sont mobilisé·es samedi 18 mai pour montrer leur opposition à la loi Pour une école de la confiance et aux réformes en cours dans les lycées. Les professeur·es de lycées professionnels (PLP) étaient présent·es pour protester contre la réforme Blanquer de la voie professionnelle – réforme qui transforme en profondeur le métier de PLP et qui va dégrader l’avenir scolaire et professionnel des jeunes.

Si depuis des semaines, les mobilisations ont déjà permis de faire infléchir le parlement sur les écoles des savoirs fondamentaux et le ministère, en l’obligeant à ouvrir des négociations sur les salaires indécents des personnels, nombreux sont les dispositifs restants et les réformes qui nécessitent de maintenir notre détermination.

Dans les lycées professionnels, à la prochaine rentrée, les élèves seront moins bien formé·es. La diminution des heures et l’instauration de dispositifs tels que les familles de métiers, la co-intervention ou le chef d’œuvre entraîneront une diminution des connaissances, savoirs, savoir-faire et gestes professionnels enseignés.

Ainsi, le ministère enlève des moyens aux élèves les plus en difficultés. Il empêche leur accès à une culture commune et à une émancipation citoyenne. Ses choix sont des freins à une insertion professionnelle durable et à une poursuite d’études réussie.

Sommés de mettre en place rapidement et sans réelle formation la réforme, les PLP vont voir leurs conditions de travail fortement dégradées. Leur colère s’exprime en ce moment dans les établissements lors des réunions organisées par les inspecteurs et inspectrices. Elle doit être entendue.

Le SNUEP-FSU dénonce l’obstination du ministre qui refuse d’entendre les critiques légitimes de la profession et le scandale de ParcourSup révélateur du mépris avec lequel il mène ses réformes.

Le SNUEP-FSU exige l’abandon de la réforme Blanquer de la voie professionnelle.

Le SNUEP-FSU réaffirme que la reconnaissance du travail des PLP passe aussi par une revalorisation salariale ambitieuse.

Le SNUEP-FSU appelle à poursuivre les mouvements et actions de contestation pour une voie professionnelle ambitieuse.

Pour le SNUEP-FSU, former les jeunes citoyen·nes aux métiers : c’est d’abord les lycées professionnels.

La FSU mobilisée pour le service public d’éducation !

Alors que depuis des semaines de nombreuses mobilisations ont lieu un peu partout dans le pays pour dénoncer les réformes en cours et la loi dite Blanquer, la FSU se félicite de la manifestation d’aujourd’hui qui a réuni plus de 10 000 manifestant-es contre le projet de réforme de l’école de la confiance.C’est grâce à ces mobilisations que le gouvernement et des parlementaires ont déjà dû reculer: annonces du Président de la République sur les effectifs et la revalorisation des enseignant-es, retrait de l’amendement du sénat sur les EPSV…
Mais la FSU continue de refuser le projet de loi du Ministre et les réformes en cours comme celles du baccalauréat, des lycées et de parcoursup dont le bug survenu ces derniers jours est proprement scandaleux alors que les lycéens  sont à un mois des épreuves du baccalauréat… 
La FSU revendique à contrario des mesures permettant réellement la réussite de tous les élèves, de la maternelle à l’enseignement supérieur, et des mesures reconnaissant le rôle et le travail des personnels.
La FSU appelle les personnels à rester mobilisé-es pour défendre le service public d’éducation et la Fonction publique. Elle exige l’ouverture de négociations débouchant sur des mesures rapides notamment en termes de revalorisation salariale pour toutes et tous les personnels.
Les Lilas, 18 mai 2019

Mutation intra – postes spécifiques : où est la transparence ?

Les représentants élus des personnels réunis aujourd’hui vendredi 10 Mai 2019 à l’occasion du groupe de travail pour les affectations sur postes spécifiques académiques, ont décidé à l’unanimité
des organisations syndicales représentées (SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNALC, SNETAA-FO, SNFOLC, SE-UNSA, SGEN-CFDT, CGT Educ’action, SUD éducation) de ne pas siéger ce jour.

Cliquez ICI pour accéder au courrier adressé à la Rectrice pour expliquer ce refus de siéger et demander une nouvelle convocation du GT.

9 ET 18 MAI : MOBILISONS-NOUS POUR SAUVER LES LP !

Le ministre a engagé une véritable opération de destruction
de la voie professionnelle publique :
Ensemble avec le SNUEP-FSU,
mobilisons-nous partout pour stopper cet engrenage infernal !

JEUDI 9 MAI : GRÈVE ET MANIFESTATIONS

SAMEDI 18 MAI : MANIFESTATION NATIONALE : PARIS

Pour dire non au projet de loi de transformation de la Fonction publique.
Pour l’abandon de la réforme de la voie professionnelle.
Pour des discussions et des négociations sur de nouvelles bases.

Cliquez ICI pour télécharger le tract 

Académie de Toulouse